ddc910b8f1c2008f5e0ec94660f390f5_w500_h675_sc

Auteur : Ricardo

 

Préparation : 45 min.
Réfrigération : 12 h.
Rendement : 4 à 5 douzaines, environ

Se congèle

Ingrédients :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Préparation :

  1. La veille, dans un bol, faire macérer les gousses d’ail dans le vin blanc.
  2. Le jour même, dans un bol d’eau froide, faire tremper les boyaux 2 heures avant de les utiliser (le temps de faire macérer la viande). Faire couler l’eau à l’intérieur pour les dessaler complètement.
  3. Couper la viande en cubes. Déposer dans un grand bol.
  4. Munir le hachoir à viande de la plus grosse grille (pour un hachage grossier). Déposer un autre grand bol sous la grille du hachoir. Passer quelques cubes de viande à la fois en la pressant dans l’embouchure à l’aide du poussoir.
  5. Ajouter le vin (sans l’ail), le sel, le piment et le poivre dans le bol contenant la viande hachée. Mélanger avec les mains afin de bien faire pénétrer les assaisonnements dans la viande.
  6. Procéder à un test de goût. Pour ce faire, façonner une petite galette avec le mélange de viande. Dans une petite poêle, chauffer un filet d’huile et dorer la galette jusqu’à ce qu’elle soit cuite. Goûter et rectifier les assaisonnements du mélange au besoin. Réfrigérer la viande de 2 à 4 heures.
  7. Munir le hachoir du poussoir à saucisse. Enfiler quelques boyaux mouillés à la fois sur le tube de remplissage en laissant retomber légèrement le dernier boyau ou y faire un nœud.
  8. Passer un peu de viande à la fois dans l’embouchure en pressant à l’aide du poussoir. Retenir le boyau proche du tube pour assurer une bonne pression pendant que la viande s’entasse dans le boyau. Poursuivre jusqu’à ce que le boyau soit presque rempli. Laisser un jeu de boyau vide ou y faire un nœud. Répéter avec le reste des ingrédients.
  9. À l’aide d’une petite aiguille ou d’une pique à saucisses (voir note), faire plusieurs petits trous dans la saucisse afin d’éviter la formation de bulles d’air à l’étape suivante. Façonner des saucisses de la grosseur désirée en tordant chacune d’elles sur elle-même en changeant de sens à chaque saucisse. La tourner trois fois devrait suffire à lui faire conserver sa forme. Déposer sur des plaques ou dans un grand bol. Réfrigérer préférablement une nuit avant de congeler pour permettre aux saveurs de se développer.

Note :

Les boyaux utilisés ici sont vendus dans le sel chez les bouchers spécialisés. Faites calculer la quantité de boyaux nécessaires par le boucher. Si vous pensez en avoir trop, ne les dessalez pas tous : les boyaux se conservent quelques mois au réfrigérateur ou peuvent même se congeler. Et s’il vous manque des boyaux, façonnez le reste de la viande assaisonnée en galettes ou en petites boulettes pour utilisation ultérieure.

La pique à saucisse est un petit accessoire de cuisine muni d’un manche en plastique et doté de pointes en inox. Il facilite le travail au moment de piquer les saucisses et permet de gagner du temps. Il en existe différents modèles sur le marché.

Lorsque vous demandez à votre boucher de dégraisser l’épaule, précisez que vous voulez conserver une mince couche de gras sur la viande.